Cet article est une contribution de Vhyra du blog PopCorn & Paillettes

Vhyra est la créatrice du blog de mode et beauté Pop Corn & Paillettes. Elle travaille depuis plusieurs années à faire réaliser aux femmes que la mode n’a pas à être compliquée, chère et inaccessible. Elle fait la promotion du chic à bon prix et de la mode d’influence africaine.

**********************

Voici une question que j’ai souvent entendue. Tout d’abord, laissez-moi vous annoncer que LA réponse à cette question n’existe pas. Je vais par contre vous aider à rendre le processus de décision beaucoup plus simple. Ma méthode de prise de décision en seulement 5 étapes est très facile à appliquer et a l’avantage d’être utile peu importe l’industrie dans laquelle votre entrevue d’embauche se passera.

Une chose reste universelle lors d’un entretien d’embauche, que ce soit avec le curriculum vitae, dans le contenu de la conversation qu’on aura ou avec tout ce qu’on appelle le « non-verbal » (dont fait partie l’habillement), on veut impressionner le recruteur de façon positive. Les premières impressions se forment très rapidement, soit dans les 30 premières secondes d’une rencontre, et on veut que celle que l’on projette soit la meilleure.

Pour simplifier le tout, on peut très bien penser que de mettre du noir permet d’éviter de se tromper, ou encore de mettre un tailleur règle le problème. La réalité est malheureusement autre! De mettre du noir peut donner l’impression au recruteur d’être en face de quelqu’un qui a peur de prendre des risques donc qui n’est peut-être pas adapté à un environnement dynamique et de mettre un tailleur peut donner une impression de rigidité et de conservatisme. Vous me suivez?

Que faire alors?
Tel qu’introduit plus haut, ma méthode de prise de décision en 5 étapes est là pour vous aider. L’aspect vestimentaire reste très important lors d’une entrevue d’embauche. Pour avoir moi-même été du côté du recruteur comme de celui du candidat, je peux vous assurer que le recruteur, dès le premier contact avec vous, cherche par tous les moyens à vous connaître et à vous cerner. La tenue vestimentaire est l’un des premiers ambassadeurs de notre personnalité profonde. N’ayez surtout pas peur d’être bien habillée car cela donne une indication sur le sérieux que vous accordez à l’entrevue et par ricochet, à l’emploi.

Étape 1 : validez l’entreprise
La première chose à faire est de savoir quel type d’entreprise nous avons. Il est certain que votre préparation à l’entrevue vous mènera vers le site internet de la compagnie, vers les rapports financiers et éventuellement les articles de presse parus sur l’entreprise. Je vous conseille d’aller encore plus loin. Essayez de vous rencontre incognito dans les locaux de l’entreprise. Observez comment son habillés les employés et comment ils interagissent avec les clients éventuels. Lors d’une entrevue, le recruteur cherche réellement à savoir si vous serez capable de faire partie de son équipe et de vous adapter à la culture d’entreprise. Gardez à l’esprit que le tailleur n’est plus obligatoire comme il l’a été il y a quelques années. Les compagnies technologiques ainsi que les « start-up » ont une approche beaucoup moins rigide de la tenue professionnelle.

Étape 2 : Renseignez-vous sur les tâches liées à l’emploi
L’énoncé de l’affichage de poste vous en donnera une très bonne indication. S’il y est mentionné que vous devrez rencontrer des clients à l’extérieur du bureau, cela vous donne une idée quant au type de vêtements liés à cet emploi. Si c’est un emploi administratif dans un environnement de bureau, le style peut être un peu plus décontracté et moins formel. En l’occurrence, pour travailler dans une garderie avec des enfants, donnez-vous l’image d’une personne maternelle qui sait le niveau de confort dans lequel l’on doit être quand on s’occupe d’enfants, sans pour autant vous présenter en jogging à l’entrevue! Bref, le plus important est de montrer une bonne connaissance des attentes liées au poste.

Étape 3 : Pensez d’abord et avant tout à votre confort
Bien qu’étant cruciale, l’entrevue n’est certainement pas l’étape la plus plaisante du processus d’embauche. Mon conseil est donc d’être à l’aise en mettant des vêtements auxquels on n’aura pas à penser pendant la conversation. Ne mettez surtout pas un décolleté que vous devrez remonter, n’ayez pas une frange qui vous empêche de voir devant vous ou encore des chaussures qui vous font mal aux pieds. Restez simple et naturelle cela vous aidera à donner l’impression d’être quelqu’une de sûr d’elle en qui le futur employeur peut avoir confiance. La meilleure façon de faire ressortir le meilleur de nous-mêmes est en restant nulle autre que nous-mêmes. N’en faites pas trop car votre inconfort pourrait se ressentir et avoir un impact négatif sur l’impression générale que vous donnerez.

Étape 4 : essayez plusieurs choses avant de choisir
Nous voici dans le vif du sujet. Quoi mettre concrètement? Le conseil que je donne le plus souvent est tout simple : essayez! Vous avez un chemisier mais vous ne savez pas s’il ira avec une jupe que vous voulez acheter? Rendez-vous au magasin avec le chemisier en question, essayez le avec la jupe pour voir quel effet les deux projettent ensemble. Vous n’êtes pas obligée de vous acheter de nouveaux articles pour votre entrevue d’embauche par contre; ceux que vous possédez déjà pourraient très bien faire l’affaire. Encore une fois, je le répète : faites des essayages! Profitez-en pour faire de l’ordre dans votre garde-robe et en ressortir quelques trésors cachés. Pour celles qui décident de mettre un tailleur à l’entretien, rien ne dit qu’il faut absolument que la veste et la jupe ou le pantalon soient coordonnés. Demandez l’avis de personnes de votre entourage, votre conjoint, vos enfants. Envoyez des photos à vos amies pour qu’elles vous disent ce qu’elles en pensent. Vous n’êtes pas obligées de trouver la tenue parfaite du premier coup, il n’y a qu’avec la pratique qu’on y arrive.

Étape 5 : Choisissez les accessoires et le reste
La dernière étape est celle que j’appellerais des touches finales. L’étape de la coiffure, du maquillage et des accessoires. La règle reste la même, montrez votre personnalité tout en évitant de donner mauvaise impression. Restez du côté de la sobriété. Mon choix personnel est de ne mettre ni faux cils, ni faux ongles pour une entrevue d’embauche. Évitez d’attirer l’attention du recruteur sur des éléments secondaires et surtout de le distraire. Il est vrai que l’apparence est importante mais elle ne devrait pas prendre le dessus sur le contenu de l’entrevue en tant que telle et sur les qualités intellectuelles que vous serez éventuellement en mesure d’apporter à l’entreprise. Sur ce, bonne chance et surtout restez vous-même!

Visitez le blog Popcorn & Paillettes pour d’autres articles mode